Questions fréquentes

Questions et réponses sur une saine alimentation

Mes enfants sont toujours occupés par leurs activités scolaires et parascolaires. Comment puis-je les encourager à bien manger, même sur le pouce ?
  • Conservez dans votre réfrigérateur et votre garde-manger des aliments pratiques et nutritifs que vos enfants pourront apporter à l'école ou manger sur le pouce.
  • Lorsque vous dressez votre liste d'épicerie, demandez-leur de vous suggérer des aliments qui leur plaisent et qui sont rapides et faciles à préparer pour le petit déjeuner, le dîner et la collation.
  • Trouvez régulièrement le temps de partager un repas avec vos enfants, malgré l'emploi du temps chargé de votre famille.
Mon fils se sent de plus en plus responsable de ses propres choix alimentaires. Comment puis-je l'encourager à faire des choix santé ?
  • Donnez l'exemple en prenant vos repas à des heures régulières et en y intégrant des aliments variés appartenant à chacun des groupes alimentaires décrits dans le Guide alimentaire canadien.
  • Encouragez-le à goûter au plaisir d'essayer de nouvelles recettes et des aliments différents quand l'envie lui prend de préparer un repas pour la famille.
  • Proposez-lui un éventail d'aliments nutritifs pour l'aider à planifier son petit déjeuner, son lunch ou ses collations.
Je m'inquiète du fait que ma fille évite certains aliments et réduise elle-même ses portions. Que puis-je faire pour l'encourager à mieux équilibrer son alimentation ?
  • Discutez avec elle et tentez de découvrir pourquoi elle évite certains aliments et limite ses portions. Essayez de trouver avec elle la cause sous-jacente de cette situation.
  • Continuez de lui offrir beaucoup de choix alimentaires et aidez-la à identifier des solutions de rechange nutritives qu'elle prendra plaisir à manger.
  • Apprenez-lui que les bonnes habitudes alimentaires dépendent de la totalité des aliments qu'une personne consomme dans sa vie et que de bien manger l'aidera à se sentir bien dans sa peau.
  • Adressez-vous à un professionnel de la santé si vous pensez avoir besoin des conseils d'un expert et de soutien.
Les habitudes alimentaires que ma fille semble avoir acquises récemment m'inquiètent. Comment puis-je savoir s'il s'agit de troubles alimentaires ? Si c'est le cas, que puis-je faire ?
  • Les troubles de l'alimentation, comme la restriction et la frénésie alimentaires, débutent souvent à la préadolescence et au début de l'adolescence, et peuvent commencer à se manifester progressivement. Filles et garçons peuvent souffrir de troubles alimentaires.
  • Si vous remarquez une combinaison de ces symptômes chez votre enfant, il se peut qu'il souffre d'un trouble alimentaire : portions ridicules ou absence fréquente de repas, peur maladive de prendre du poids, grands écarts de poids, consommation d'aliments en cachette, disparition soudaine de grandes quantités de nourriture, disparition immédiate à la fin du repas (souvent à la salle de bains), et pratique excessive d'exercices.
  • En pareil cas, il vaut mieux consulter un spécialiste des troubles alimentaires. Parlez à votre enfant de vos inquiétudes à son sujet sans pour autant porter de jugement ni le blesser. Votre fille peut tout simplement nier le problème ou peut-être n'en est-elle même pas consciente.
  • Pour en savoir plus sur les troubles alimentaires et les services connexes, consultez l'ANEB Québec (l'Association québécoise d'aide aux personnes souffrant d'anorexie nerveuse et de boulimie), à l'adresse : www.anebquebec.com

Questions et réponses sur l'activité physique

Je sais que l'activité physique est très importante. Comment puis-je l'intégrer au quotidien de ma famille ?
  • Organisez une activité familiale amusante à laquelle vous prendrez tous plaisir au moins une fois par semaine.
  • Intégrez l'activité physique à vos projets de vacances - cyclisme, natation, randonnée, ski ou canotage.
  • Organisez des fêtes d'anniversaire et des célébrations en famille au parc de votre quartier, à la patinoire, à l'aquaparc ou à la salle de quilles.
  • Suivez l'évolution de la forme physique des membres de la famille. Les gens qui font le suivi de leur forme physique ont tendance à devenir de plus en plus actifs.
Je crains que ma fille ne fasse pas assez d'exercice et cela m'inquiète. Comment puis-je l'encourager à participer plus souvent à des activités sportives ?
  • Aidez votre fille à trouver un sport qui lui convient. Tous les sports ne plaisent pas à tous les enfants. Certains préfèrent les sports d'équipe comme le baseball, le basket-ball et le soccer, tandis que d'autres préfèrent les sports individuels comme la natation, la danse, le cyclisme et le patin à roues alignées.
  • Limitez le temps que votre enfant consacre à la télévision, à l'ordinateur ou aux jeux vidéo afin que, chaque jour, il ait du temps libre pour l'activité physique.
  • Faites-lui le cadeau de favoriser son conditionnement physique ! Optez pour des cadeaux et des récompenses qui l'inciteront à faire de l'exercice, comme une bicyclette, des patins à roues alignées, un cerf-volant, un frisbee, un cerceau, un ballon de basket, une corde à sauter ou une vidéocassette de danse.
  • Donnez l'exemple en faisant de l'activité physique une part essentielle de votre vie et jouez avec votre enfant à des jeux qui font faire de l'exercice.
Comment puis-je encourager mon fils à apprécier l'activité physique sans qu'il veuille surtout gagner ?
  • Mettez l'accent sur le plaisir d'être en forme - encouragez la participation, pas seulement la performance.
  • Montrez-lui votre fierté de le voir participer à une activité sportive, sans attacher trop d'importance à sa performance. Applaudissez-le bien fort ! N'hésitez pas à le vanter et laissez-le vous entendre. Photographiez-le en action et n'hésitez pas à montrer ces photos.
  • Sentez-vous concerné et montrez de l'intérêt pour ses activités. Offrez vos services bénévoles pour les programmes parascolaires, les clubs et les équipes sportives qui encouragent l'activité sportive pour le simple plaisir d'en faire.

Questions et réponses sur l'estime de soi

Mon enfant se préoccupe de plus en plus de son apparence et je m'inquiète de son manque de confiance en lui. Comment puis-je améliorer son estime de lui-même ?
  • Encouragez votre enfant à mettre l'accent sur ses aptitudes plutôt que sur son apparence physique.
  • Soulignez les aspects de lui-même qui lui plaisent et les aptitudes qu'il maîtrise bien.
  • Discutez avec lui de l'influence de ses pairs sur l'image qu'il se fait de lui-même et trouvez ensemble des moyens constructifs pour l'aider à réagir aux critiques et aux commentaires négatifs.
  • Apprenez-lui à ne pas juger les autres en fonction de leur taille, de leur poids ou de leur apparence physique, et évitez de perpétuer stéréotypes et préjugés.
Je n'ai jamais réellement aimé mon corps. Que puis-je faire pour encourager mon enfant à acquérir une image corporelle plus positive ?
  • Prenez conscience des messages que vous communiquez à propos de votre corps et faites attention aux commentaires que vous faites sur celui des autres.
  • Prenez plaisir à manger sainement en compagnie de votre enfant et évitez de classer les aliments comme bons ou mauvais, car ils peuvent tous trouver place dans une saine alimentation.
  • Ne mesurez pas votre estime de vous-même en fonction de votre poids.
  • Trouvez des activités amusantes et découvrez le plaisir de faire de l'exercice ensemble.
Ma fille m'a récemment confié qu'elle se sentait grosse. Comment puis-je l'aider à accepter son corps maintenant qu'elle est à l'aube de l'adolescence ?
  • Expliquez-lui que son corps se transforme et se développe naturellement, surtout à la puberté.
  • Faites-lui comprendre que les personnes en santé peuvent être de taille et de poids différents, et qu'il n'existe pas de corps « idéal ».
  • Apprenez-lui à être consciente des images irréalistes et chétives que projettent les médias.
  • Soulignez les nombreuses qualités qui la rendent unique tout en faisant valoir la diversité des êtres qui l'entourent.